Cover Image

Book RH : 11 fiches pratiques pour améliorer l’attractivité de mon entreprise

juin 12, 2020 - Temps de lecture: 2 minutes

On vous recommande la lecture de ce Book RH , fruit d'une analyse de pratiques entre entreprises alsaciennes.

Ce qu'en disent les animateurs de la démarche :

Les TPE/PME rencontrent des difficultés de recrutement, en particulier sur des profils techniques, et souffrent d’un problème d’attractivité vis à vis des candidats, voire de fidélisation de leurs collaborateurs.

Des entreprises, de divers secteurs d’activité, localisations et tailles, se sont réunies régulièrement entre 2018 et 2019 pour réfléchir ensemble à ces problématiques sous le co-pilotage ADIRA (Sébastien Leduc) et Maison de l’emploi de Strasbourg (Frédérique Karmann).

Ces rencontres ont permis de dégager des pistes d’actions concrètes autour de l’attractivité et de la fidélisation des collaborateurs dans les TPE/PME, contrebalançant notamment une offre de rémunération éventuellement plus basse que dans les grands groupes.

Ces pistes d’actions de bonnes pratiques et de solutions RH sont rassemblées, sous forme de fiches pratiques, à l’intérieur de ce BOOK RH.

Les leviers d’attractivité et de fidélisation identifiés sont autant internes qu’externes, en passant par la question des niveaux de rémunération, mais aussi par la politique de qualité de vie au travail menée par l’entreprise, jusqu’à la gestion de l’attractivité de son territoire. Le schéma ci-dessous illustre ces leviers.

Chaque levier a été ainsi étudié au travers de plusieurs groupes de travail inter-entreprises, et a donné lieu à la rédaction d’une fiche pratique thématique.

Le résultat de ce travail collectif ne se veut pas un ouvrage académique, mais bien le fruit de réflexions et d’échanges de bonnes pratiques, ponctuées d’exemples réussis chez les participants et dans les entreprises.

téléchargez vite le Book RH


Cover Image

COVID-19 - Information sur les mesures d'aide aux entreprises

mars 25, 2020 - Temps de lecture: 3 minutes

Face à l’épidémie de Coronavirus COVID-19 qui s’est propagée depuis janvier 2020, les pouvoirs publics se mobilisent pour accompagner les entreprises de toute taille et les travailleurs indépendants.

Nous vous invitons tout d’abord à consulter les sites d’information du gouvernement, tenus à jour :

La Chambre de Commerce et d’Industrie Strasbourg Eurométropole et la Chambre de Métiers et de l’Artisanat d’Alsace assurent l’information et l’accompagnement des entreprises dans leurs démarches de sollicitation des aides. Le Pays de Saverne, Plaine et Plateau participe à l’effort d’information en mobilisant également ses ressources.

1. Pour vous informer par vous-même sur les dispositifs mis en œuvre par l’État et la Région :

  • Financer l’inactivité de mes salariés
  • Reporter le paiement de mes impôts et cotisations sociales
  • Étaler mes créances bancaires
  • Garantir un crédit bancaire
  • Résoudre des conflits avec les clients ou fournisseurs
  • Obtenir un prêt de trésorerie
  • Bénéficier des dispositifs spécifiques aux très petites entreprises, indépendants et micro-entrepreneurs (dont l’aide de 1500 euros du fonds de solidarité)

consultez le fascicule de présentation des mesures d’accompagnement des entreprises du Grand Est

2. Pour poser vos questions :

Description de l’image


Cover Image

L'Emploi des seniors

octobre 3, 2019 - Temps de lecture: 3 minutes

En France, le taux d’emploi des travailleurs âgés de 55 à 64 ans est passé de 30 % en 1997 à 51,3 % en 2017. Malgré cette progression le taux d’emploi des seniors est inférieur à la moyenne européenne qui est de 57,1 %. Cependant si les seniors restent plus longtemps actifs qu’il y a vingt ans, en moyenne, ils quittent toujours l’entreprise avant l’âge légal de départ à la retraite. La future réforme des retraites et l’allongement de la durée de la vie posent donc la question du prolongement de leur parcours professionnel. La BRP vous propose une sélection de rapports sur ce sujet depuis 2006.

Rapport d'information (...) sur l'emploi des seniors
LUBIN Monique, SAVARY René-Paul
Sénat. Commission des affaires sociales (2019)

Les seniors, l'emploi et la retraite
PROUET Emmanuelle, ROUSSELON Julien
France Stratégie (2018)

L'emploi des seniors
CORDESSE Alain
Conseil économique, social et environnemental (2018)

Retour à l'emploi des seniors au chômage - Rapport d'évaluation
DANIEL Christine, ESLOUS Laurence, KARVAR Anousheh
Inspection générale des affaires sociales(2013)

Rapport d'information déposé (...) sur les revenus de remplacement versés aux seniors sans emploi
CAHUZAC Jérôme, MEHAIGNERIE Pierre, BINETRUY Jean-Marie, JEANNETEAU Paul
Assemblée nationale. Commission des affaires sociales; Assemblée nationale. Commission des finances, de l'économie générale et du contrôle budgétaire(2012)

Le faux consensus sur l'emploi des seniors
HUYEZ-LEVRAT Guillaume
Centre d'études de l'emploi (2008)

Les seniors et l'emploi en France AUTUME Antoine d', BETBEZE Jean-Paul, HAIRAULT Jean-Olivier
Conseil d'analyse économique (2006)


Cover Image

Saverne accueillera une antenne du CNAM : une bonne nouvelle pour le développement de l'alternance et de l'enseignement supérieur sur le territoire

octobre 2, 2019 - Temps de lecture: 4 minutes

Le Cnam a dévoilé jeudi 26 septembre 2019, en présence de Muriel Pénicaud, Frédérique Vidal et Jacqueline Gourault, les 55 premières villes « moyennes » qui accueilleront un espace d’accès à la formation dans le cadre de son programme Au cœur des territoires. Fruit d’un appel à manifestation d’intérêt lancé dans le cadre d’un partenariat avec le programme national Action Cœur de Ville, le Conservatoire national des arts et métiers (Cnam) a dévoilé jeudi 26 septembre 2019, en présence de Muriel Pénicaud, ministre du Travail, de Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation et de Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, les 55 premières villes « moyennes » qui accueilleront un espace d’accès à la formation dans le cadre de son programme Au cœur des territoires. De toutes tailles et de tous profils socio-démographiques, ces villes lauréates, dont 67% sont situées en territoires d’industrie, représentent l’ensemble des régions métropolitaines ainsi que des collectivités d’outre-mer.

Cette première vague de sélection fait suite à la réception de 85 candidatures, soit 38% des villes du programme Action Cœur de Ville (ACV). Après une phase de consolidation, les différentes candidatures ont été analysées puis sélectionnées par un jury composé de représentants du Conservatoire, de la direction du programme ACV, de Villes de France, de l’Assemblée des communautés de France et de la Banque des territoires. Les villes qui n’ont pas été sélectionnées pourront bénéficier d’un accompagnement sur mesure leur permettant de finaliser leur projet afin de pouvoir ouvrir un site lors d’une seconde vague d’ouvertures.

Au cœur des territoires a été lancé en janvier dernier par Olivier Faron, administrateur général du Cnam, pour accompagner la transformation des compétences et des métiers, donner à chacun les clés pour devenir acteur de son parcours professionnel mais aussi fournir des solutions adaptées aux enjeux économiques et sociaux de chaque bassin d’emploi. Le 1er avril dernier, une convention signée par Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales et Olivier Faron associait officiellement Au cœur des territoires au programme national Action Cœur de Ville. Ce partenariat permet aux 222 villes bénéficiaires du plan ACV d’inscrire le déploiement de nouveaux cursus à vocation professionnelle dans leur convention locale leur offrant ainsi la possibilité de mobiliser facilement les financements Cœurs de Ville nécessaires à la mise en œuvre des centres Cnam Au cœur des territoires.

Cet ambitieux programme de déploiement au plus près des besoins des individus, des entreprises et des collectivités territoriales se traduira, à l’horizon 2022, par la création d’une centaine de nouveaux espaces d’accès à la formation dont à minima 75 dans les villes ACV, le développement de l‘offre de formation et d’enseignement supérieur étant un des axes prioritaires de ce programme interministériel Action Cœur de Ville.

"C'est une excellente nouvelle pour l'ensemble du Pays de Saverne, Plaine et Plateau" s'est réjoui Stéphane Leyenberger, Maire de Saverne et président du pays de Saverne, Plaine et Plateau. "Nous avons besoin de mobiliser tous les outils disponibles pour répondre aux besoins de nos entreprises et de nos habitants, le CNAM viendra enrichir l'offre avec des formations que nous souhaitons monter en concertation étroite avec les entreprises locales".

Description de l’image

Consultez le dossier de presse

Villes lauréates : Auvergne-Rhône-Alpes : Aurillac, Montélimar et Roanne Bourgogne-Franche-Comté : Chalon-sur-Saône, Nevers et Vesoul Bretagne : Fougères, Morlaix, Quimper et Saint-Brieuc Centre-Val de Loire : Bourges et Vierzon Corse : Bastia Grand Est : Châlons-en-Champagne, Charleville-Mézières, Chaumont, Colmar, Épinal, Lunéville, Saint-Avold, Saint-Dié-des-Vosges, Saint-Dizier, Saint-Louis, Saverne, Thionville, Troyes, Verdun et Vittel Guadeloupe : Basse-Terre Guyane : Saint-Laurent-du-Maroni Hauts-de-France : Beauvais, Château-Thierry et Maubeuge Ile-de-France : Coulommiers, Montereau-Fault-Yonne et Les Mureaux Mayotte : Mamoudzou Normandie : Cherbourg-en-Cotentin, Dieppe et Saint-Lô Nouvelle-Aquitaine : Cognac, Marmande et Niort Occitanie : Alès, Montauban et Sète Pays de la Loire : Chateaubriant-Derval, La Roche-sur-Yon et Saumur Provence-Alpes-Côte d’Azur : Brignoles, Grasse et Manosque La Réunion : Le Port et Saint-Joseph Collectivité de Saint-Martin : Saint-Martin