Cover Image

Orientation: les jeunes veulent être accompagnés pour comprendre leurs envies

juin 26, 2019 - Temps de lecture: 2 minutes

Un jeune sur trois accédant à l’enseignement supérieur abandonne ses études ou se réoriente en fin de première année de licence. De leur côté, les jeunes issus de l’enseignement professionnel sont nombreux à rencontrer des difficultés d’intégration professionnelle. Ces constats amènent à s’interroger sur l’expérience des jeunes en matière d’orientation. Pour le CNESCO (Conseil national d’évaluation du système scolaire) le CRÉDOC a réalisé une enquête auprès d’un échantillon représentatif de jeunes de 18 à 25 ans. Les résultats révèlent l’importance de mieux accompagner les jeunes dans l’identification de leurs goûts personnels, et la correspondance de ceux-ci avec métiers et filières. La majorité des jeunes se disent aujourd’hui plutôt bien accompagnés à la fois par leurs parents et par leurs établissements scolaires. Mais alors qu’ils placent en premier dans leurs critères de choix la définition de leurs goûts personnels, ils s’estiment peu accompagnés sur ce point précis. Et, au moment de choisir leur orientation, près d’un sur deux n’avait pas de projet professionnel, alors que ce facteur augmente la satisfaction des choix d’orientation. L’enquête révèle aussi que le coût des études conduit un élève sur trois à renoncer à certaines filières.

Téléchargez le rapport gratuitement